top of page

Découvrez comment Qualiopi pourrait évoluer pour renforcer la qualité des formations en France

renfocement du dispositif Qualiopi pour l'amélioration des formation en France
Comment Qualiopi pourrait évoluer pour renforcer la qualité des formations

La qualité de la formation professionnelle est plus que jamais au cœur des préoccupations en France. Dans un récent rapport, l'Igas et l'IGESR dressent un état des lieux du dispositif Qualiopi et proposent des améliorations significatives. À travers 27 recommandations, ces institutions visent à élargir et renforcer le dispositif pour un système de formation plus efficace et plus juste.


Introduction

Le dispositif Qualiopi, mis en place pour certifier la qualité des prestataires de formation, est aujourd'hui à un tournant. Dans un paysage de formation professionnelle en constante évolution, assurer la qualité et la pertinence des formations est crucial. C'est dans ce contexte que l'Inspection Générale des Affaires Sociales (Igas) et l'Inspection Générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGESR) ont été mandatées pour évaluer le système actuel et proposer des axes d'amélioration. Leur rapport met en lumière les défis et les opportunités d'un dispositif en plein essor.


Analyse du système actuel


Complexité et Acteurs


Le dispositif actuel de certification, bien que robuste, se révèle complexe avec de multiples intervenants. Les inspections générales pointent du doigt une certaine lourdeur administrative et une disparité des pratiques qui peuvent nuire à l'efficacité et à l'homogénéité de Qualiopi. Cette partie explore la structure actuelle, les acteurs impliqués et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des contrôles.


Principaux constats


L'Igas et l'IGESR relèvent plusieurs limites dans le système de certification actuel. Parmi celles-ci, une certaine rigidité dans les critères d'évaluation et un manque de suivi post-certification sont soulignés. Le rapport met en avant la nécessité de réviser les critères pour qu'ils reflètent plus fidèlement la qualité réelle des formations.


Les recommandations pour Qualiopi


Vers un élargissement et un renforcement


Le rapport propose 27 recommandations clés visant à élargir le périmètre de Qualiopi tout en renforçant ses exigences. Ces recommandations couvrent des domaines aussi variés que la gouvernance du dispositif, les critères d'évaluation, ou encore les procédures de contrôle. L'objectif est de rendre Qualiopi plus agile, plus inclusif et plus rigoureux.


Amélioration de la qualité et contrôle


Au cœur des préoccupations, l'amélioration de la qualité des formations et l'efficacité des contrôles. Le rapport suggère des ajustements pour une meilleure reconnaissance des spécificités de chaque offre de formation tout en garantissant un niveau élevé de qualité. Il envisage également des mesures pour un contrôle plus régulier et plus approfondi des prestataires.


Gouvernance et financement de la qualité en formation


Un scénario cible d’évolution


L'Igas et l'IGESR proposent un "scénario cible" pour l'évolution de Qualiopi. Ce scénario envisage une instance de gouvernance dédiée, avec des ressources et des compétences spécifiques pour gérer le dispositif. Il aborde aussi la question cruciale du financement, suggérant des mécanismes pour assurer la pérennité et l'efficacité de la certification.


Proposition d'une instance de gouvernance


Une des recommandations phares concerne la création d'une instance de gouvernance dédiée à Qualiopi. Cette instance aurait pour mission de veiller à la cohérence, à l'évolution et à l'efficacité du dispositif. Elle serait également en charge de l'élaboration des stratégies et des politiques relatives à la qualité des formations.


Implications et perspectives


Impact sur les prestataires et le marché


Les recommandations, si mises en œuvre, auront un impact significatif sur les prestataires de formation, les certificateurs et plus largement sur le marché de la formation professionnelle. Cette section discute des adaptations que les différents acteurs devront envisager et des opportunités que ces changements pourront générer.


Vers une mise en œuvre concrète


L'article se clôt sur les perspectives d'application des recommandations. Il souligne l'importance d'une mise en œuvre progressive et concertée, impliquant tous les acteurs du secteur. L'enjeu est de taille : garantir une formation professionnelle de qualité, accessible et répondant aux besoins du marché du travail.


Conclusion


Les enjeux autour de Qualiopi sont représentatifs des défis contemporains de la formation professionnelle en France. Le rapport de l'Igas et de l'IGESR ouvre des pistes prometteuses pour un dispositif plus robuste et plus juste. En attendant, le secteur de la formation professionnelle, tout comme les bénéficiaires des formations, observe attentivement les suites qui seront données à ces recommandations.

Qualiopi, formation professionnelle, Igas, IGESR, qualité de formation, certification, recommandations, gouvernance, financement formation.


Retrouvez le rapport complet ici

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page